"Mécanique Réalité", des émissions qui donnent des idées

26-05-2020

"Mécanique réalité", des activités virtuelles ou réelles ?

Nous sommes très nombreux à visionner les émissions de télé-réalité, surtout quand il pleut ou qu'il fait froid et que l'espérance pouvoir sortir faire un tour s'évanouit, ou même lorsque le confinement nous bloque à la maison... Mais la plupart de ceux qui lisent ces pages regardent plus particulièrement les émissions de mécanique, réparation, et restauration de véhicules de collection ou de prestige, voire de transformation totale des bolides de légende. Ces reportages sur le terrain, devenus véritables émissions télévisuelles, nous permettent d'approcher le travail des gérants et collaborateurs d'ateliers de mécanique connus en Europe ou dans le Monde, au point d'envisager les revenus dégagés après avoir vendu le véhicule qui s'est laissé, plus ou moins facilement, réparé et restauré. Mais autant les méthodes que les échanges financiers sont-ils réels ou virtuels ? Autrement dit, les images reflètent-elles la réalité ?

Les héros des ateliers "roulent des mécaniques"

De nombreux responsables d'Ateliers mécaniques engagés dans les shows télévisuels en font un peu beaucoup, voire trop, lorsqu'ils présentent leurs activités, bien que cette attitude puisse être apparentée en général au besoin d'exprimer toutes leurs compétences face à la concurrence et au sentiment de fierté naturelle d'être cité en exemple parmi la profession. Il semble toutefois que certains se soient pris au jeu de leur image en imposant un style vraiment spécifique, tel que par exemple Danny "The Count" Koker (Las Vegas) qui arbore un look agressif qui ressemble de près à la mode "Punk" des années 80 voire au genre musical "Grunge" utilisé en général par les bikers américains, style approprié antérieurement à la diffusion de l'émission "Chasseurs de bolides" (pour information il est même possible de réserver une visite de la collection de voitures personnelles de Danny sur Tripadvisor --).

Dans les exemples cités plus haut, que ce soit Mike Brewer de l'émission Wheeler Dealer ou bien Richard Rawlings du célèbre "Gas Monkey Garage" au Texas, la mise est en général plus sage, si l'on fait exception de la tendance à mettre en évidence une célèbre boisson gazeuse avec alcool prise en général après une vente réussie ou même la boisson énergisante "Gas Monkey Energy". Cette boisson n'est pas sans rappeler la célèbre bouteille dont le logo est formé de deux taureaux se faisant face, destinée à donner un regain d'énergie à son consommateur en utilisant un mélange d'ingrédients stimulants, énergie apportée aussi par le tonitruant "Richard".

Un travail réel prenant et fatiguant

Sorti de toutes ces apparences et démonstrations de force, dans la réalité les mécaniciens des Ateliers présentés et leurs gérants doivent travailler de nombreuses heures... et bien souvent beaucoup plus que ce qui est présenté sur le grand écran. Lors de l'émission sont passés sous silence la recherche du véhicule, par internet et par téléphone, la prise de rendez-vous, le voyage aussi long que coûteux pour prendre possession du véhicule, les heures d'attente, et même la négociation régulièrement tronquée pour des raisons plus qu'évidentes.

La prise de commande des matériaux, le renvoi après réception d'un colis défectueux ou d'une erreur de livraison, les recherches pour définir la panne précise, les demandes d'information ou d'assistance au constructeur automobile, les démontages suite aux essais infructueux, les heures supplémentaires... car n'oublions pas, Outre-Atlantique en général toutes les heures supplémentaires sont payées, et sont par conséquent un levier naturel très important utilisé par le patron pour encourager ses experts de la mécanique et de l'électronique à rester travailler le soir, la nuit et même le week-end !

La "Mécanique réalité", un vivier conceptuel

Outre les différences culturelles, voire fiscales et réglementaires, n'oublions donc pas que ces émissions présentent des histoires réelles, le quotidien de spécialistes de la restauration automobile qui n'hésitent pas à démonter entièrement un véhicule pour le refaire à neuf. Il ne s'agit pas d'un travail d'amateur effectué dans un garage à temps partiel et débouchant sur un résultat mitigé quelques années plus tard, mais bien plus d'une profession à part entière qui doit absolument permettre à l'entreprise de dégager des bénéfices sonnants et trébuchants.

C'est pour cela que l'audience de ces émissions est positive, elles permettent autant de rêver en pensant à ce l'on pourrait avoir dans son propre garage que de comprendre les difficultés réelles rencontrées lors de la recherche, l'achat et la restauration d'un véhicule ancien ou moderne, de collection ou hors série, de prestige, voire même d'un véhicule de course ou tout-terrain. Tout cela nous mène à investir notre argent de la manière la plus rentable possible, c'est à dire en sachant utiliser les services des professionnels pour obtenir un résultat irréprochable... En parlant de cela...

#émission #mécanique #téléréalité #télévision #idées #rénovation

Retrouvez cet article sur notre page Facebook